EntreVues
Le blog du groupe Saur
EntreVues
Le blog du groupe Saur
Retour
Publié le 21 Mar, 2019

Jordanie : de l’eau pour les réfugiés syriens et la population jordanienne vulnérable

La Jordanie accueille des milliers de Syriens fuyant la guerre dans leur pays. Cet exode n’est pas sans poser problème, notamment pour tout ce qui touche à l’accès à l’eau. Saur Solidarités s’est engagé aux côtés d’Action contre la Faim pour faciliter l’accès à la ressource et à l’assainissement.

La Jordanie est le 4ème pays manquant le plus d’eau au monde selon le Ministère de l’irrigation et de l’eau jordanien, avec moins de 100m3/habitant, loin en dessous du seuil mondial de pénurie sévère. Certaines communautés n’ont accès à l’eau qu’une fois toutes les deux semaines, et certains ménages n’ont pas de réserve d’eau suffisante pour répondre à leurs besoins.
 
L’afflux massif de réfugiés syriens depuis 2011 et par conséquent l’augmentation de la consommation de ressources déjà limitées ont créé des tensions au sein des communautés les plus vulnérables. Dans le but d’apaiser ces tensions et de contribuer à la cohésion sociale, Action contre la Faim a souhaité réaliser des activités pour optimiser l’utilisation de l’eau potable et ainsi augmenter la résilience de ces communautés vulnérables dans les gouvernorats de Jerash et Irbid, particulièrement affectées par la pénurie d’eau.
 

 Ce projet, en cours de déploiement et soutenu par Saur solidarités, vise à améliorer l’efficience de l’usage de l’eau grâce à la réhabilitation des différentes installations d’approvisionnement en eau et d’assainissement des domiciles ainsi que des canalisations qui les alimentent. Les activités de réhabilitation comprendront également la réparation et le remplacement, quand nécessaire, des douches, des robinets, des pulvérisateurs et des bidets. Cette action permettra aussi d’augmenter la capacité de stockage en eau des ménages vulnérables. Cette activité sera réalisée par des entrepreneurs locaux sélectionnés par Action contre la Faim.
 
Deux sites d’approvisionnement en eau seront également réhabilités, sur les recommandations du gouvernement local. Cela permettra de réduire les pertes en eau potable sur l’ensemble du réseau pour fournir aux communautés locales un meilleur apport en eau.
 
Ce projet concerne directement plus de 1 500 personnes en très grande précarité, soit environ un millier de Jordaniens et un peu plus de 500 réfugiés syriens.
 

L’engagement de Saur Solidarités

Nicolas Villepastour, chef de secteur à la direction régionale Vallée du Rhône de Saur, a spontanément adhéré à la démarche menée par Action contre la Faim en Jordanie. Ces actions ont fait écho tant à sa sensibilité vis-à-vis de la protection de l’environnement qu’à son ouverture sur le monde, notamment les contrées du bassin méditerranéen et du Moyen Orient.
 
« J’ai travaillé plusieurs années pour Stereau, la filiale ingénierie de Saur, d’abord en Algérie puis à Djibouti, précise-t-il. Dans ce dernier pays, j’ai vu beaucoup de familles totalement démunies, car elles avaient été chassées du Yémen par la guerre. Cela m’a conforté dans mon désir de faire partie d’associations venant en aide aux êtres humains. »
 
Nicolas Villepastour s’est donc immédiatement reconnu dans les projets alliant aide aux réfugiés les plus vulnérables et accès à l’eau conduits par l’Action contre la Faim. Son adhésion sans réserve l’a amené à se faire le relais de l’association auprès de Saur Solidarités.

Changer les comportements des populations locales

Pour renforcer l’impact des activités de réhabilitation, des campagnes de sensibilisations sont prévues pour changer les pratiques des communautés locales. Ce type de suivi de projet correspond aux principes recherchés par le fonds Saur Solidarités. « La responsabilisation des bénéficiaires permet d’assurer la réussite de la mission dans le temps et de garantir le maintien des infrastructures. En faisant prendre conscience aux communautés de l’importance de la préservation de l’eau, nous espérons rendre ces populations plus résilientes face à cet enjeu majeur » nous explique Jonathan Cunliffe, Directeur régional des Opérations Action contre la Faim au Moyen-Orient.
 
Pour sensibiliser à la fois les adultes et les enfants, diverses activités sont prévues : 

Pour les adultes :

  • Campagnes sur la maintenance des réservoirs des vannes flottantes
  • Visites avec la société jordanienne d’eau pour découvrir les différentes étapes de connexion de l’eau, afin de faire prendre conscience des enjeux et des efforts engendrés pour permettre un meilleur accès à cette ressource

 Pour les enfants :

  • Sessions de sensibilisation sur la conservation de l’eau suivies d’une activité de poterie pour fabriquer des récipients
  • Concours de dessin sur le thème de la conservation d’eau

Action contre la Faim (Action contre la Faim) est une organisation non-gouvernementale qui lutte depuis 40 ans contre la faim dans le monde. Elle est présente dans 47 pays à travers le monde, pour 20 millions de bénéficiaires. L’eau, l’assainissement et l’hygiène est l’un de ses sept domaines d’expertise d’Action contre la Faim. On estime en effet que la malnutrition d’un enfant sur deux est due aux maladies hydriques, à un environnement insalubre et à un accès limité à l’eau potable.

Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *