EntreVues
Le blog du groupe Saur
EntreVues
Le blog du groupe Saur
Retour
Publié le 22 Mai, 2018

Burkina Faso : de l’eau potable pour les habitants de Guiba

 
 
 
 

Saur Solidarités soutient l’action d’Armor Burkina Faso en faveur des villageois de ce pays d’Afrique de l’Ouest privés d’accès à l’eau potable. Le fonds de dotation vient de financer le forage et l’aménagement d’un puits sur la commune de Guiba.

 

Saur Solidarités s’est engagée aux côtés de l’association Armor Burkina Faso pour faciliter l’accès à l’eau potable des populations rurales de ce pays d’Afrique sahélienne. Le projet soutenu porte sur la création d’un puits à Guiba, commune située en pleine zone aride à une centaine de kilomètres au sud de Ouagadougou, la capitale. Les installations ont été réalisées début 2018 et elles ont nécessité l’exécution d’un forage de plus de 60 mètres de profondeur pour atteindre la nappe phréatique en sous-sol. « Mais les travaux financés par Saur Solidarités ne se limitent pas au seul aménagement du puits, assure Louis Quintin, président d’Armor Burkina Faso. Nous prévoyons aussi systématiquement la création de deux grands abreuvoirs. Ceux-ci servent à la fois à récupérer le liquide perdu lors des pompages et à donner de l’eau au bétail des éleveurs locaux. » L’arrivée de l’eau a également été de pair avec la création d’un jardin communautaire. Il sera cultivé par les élèves du collège voisin, qui pourront s’initier aux bonnes pratiques de la culture maraîchère conformément aux exigences de l’Etat burkinabé en matière d’éducation des jeunes.

 

Un premier puits sur la commune de Guiba

L’inauguration du puits a très exactement eu lieu le samedi 10 février 2018. L’événement a été fêté par l’ensemble de la communauté, surprise de la rapidité avec laquelle le projet a pu être réalisé. « L’eau potable était jusque là totalement absente de cette commune, et les femmes devaient marcher jusqu’à un point d’eau distant d’environ 9 kilomètres pour remplir leurs bidons, poursuit Louis Quintin. Lors d’une mission effectuée en novembre 2017 dans un village voisin, des représentants de la commune de Guiba sont venus nous exposer leur problème. Nous avons étudié leur demande puis, de retour en France, soumis ce projet à Saur Solidarités*. » Ensuite, tout a été très vite. En quelques jours, le dossier a été accepté et les fonds attribués versés dans la foulée, ce qui a permis de lancer les travaux immédiatement en faisant appel à des entrepreneurs locaux et au savoir faire de bénévoles de l’association partis sur place en accompagnement du chantier.

 

Sensibiliser les populations locales

La façon dont Armor Burkina Faso mène et suit ses projets cadre exactement avec le type d’actions soutenues par le fonds de dotation Saur Solidarités. En effet, « l’association ne se contente pas de creuser un puits et de l’équiper d’une pompe manuelle fiable et robuste, explique Michel Bouliou, service Expertise Process, direction Saur Ouest Bretagne et parrain de l’association. Elle responsabilise également les populations concernées pour que cet équipement demeure opérationnel dans le temps. Ainsi, 10 % du montant total de l’investissement doivent être apportés par les villageois eux-mêmes. Par ailleurs, une contribution minime est demandée à chaque personne venant puiser de l’eau, ce qui permet de maintenir l’installation en bon état et de « donner de la valeur » à ce puits. » Cette approche totalement compatible avec les principes mêmes du « développement durable » a rapidement donné envie à Michel Bouliou de s’engager aux côtés des équipes d’Armor Burkina Faso et de défendre ce projet de Guida auprès de Saur Solidarités. Les femmes de Guida apprécient.

 
* 15 autres demandes de forages ont été exprimées, dont 7 pour Guiba

 

Une association au service des Burkinabés

Armor Burkina Faso est une association basée à Plénée-Jugon (Côte-d’Armor). Elle intervient depuis 2007 pour venir en aide aux populations rurales du Burkina Faso, un pays enclavé d’Afrique de l’Ouest peuplé de 20 millions d’habitants. La structure mène des projets touchant principalement l’éducation des filles dans les domaines scolaires, parascolaires, sanitaires, etc. C’est en remarquant l’absence répétées des jeunes femmes aux cours d’alphabétisation afin d’aller chercher de l’eau à des kilomètres qu’Armor Burkina Faso a décidé de financer la réalisation de puits. La coordination et l’exécution des travaux sont toujours supervisées sur place par une équipe de deux à quatre bénévoles de l’association. Début 2018, 13 forages étaient creusés sur les communes de Manga, Gogo et Guiba.

Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *