EntreVues
Le blog du groupe Saur
EntreVues
Le blog du groupe Saur
Retour
Publié le 22 Mar, 2016

Les métiers des services de l’eau : L’ordonnanceur, au cœur de la tour de contrôle de l’eau

La journée mondiale de l’eau 2016 est consacrée à « l’eau et l’emploi ». Elle ambitionne de déterminer le rôle joué par l’eau dans la création et le soutien d’emplois de qualité. C’est l’occasion, pour le groupe Saur, de mettre à l’honneur un métier au cœur des enjeux actuels et futurs de la gestion de l’eau : les ordonnanceurs. Ils œuvrent pour assurer avec réactivité, transparence et pragmatisme, le traitement et la distribution d’une eau de qualité.

 

Pour répondre aux nouveaux enjeux liés à l’eau et aux besoins des collectivités, le groupe Saur s’est doté, depuis 2007, de 8 centres de pilotages opérationnels, les CPO©. Véritables tours de contrôle, de gestion et d’analyse des données des services d’eau et d’assainissement des collectivités, les CPO© révolutionnent l’approche du métier. Ils permettent aux élus de se réapproprier leur politique de l’eau en ayant une vision complète de leur service, en temps réel, sur leur territoire. Ces centres de régulation, de distribution d’interventions, de collecte et d’analyse de données ont fait naître un nouveau métier : l’ordonnanceur.

Les ordonnanceurs, véritables « aiguilleurs de l’eau », sont au cœur de ce modèle d’organisation innovant. Leur rôle est  de piloter l’action quotidienne des 4 000 agents sur le terrain avec, pour objectif, une meilleure gestion, une meilleure traçabilité, ainsi qu’une meilleure optimisation des moyens humains et des interventions .

 

Analyse, planification, optimisation, conseil et suivi

Prise rapide de décisions, analyse et contrôle de la qualité des données d’exploitation ; les ordonnanceurs se doivent d’être rigoureux, réactifs et à l’écoute pour trouver les solutions techniques et prendre des décisions efficaces pour leurs collègues sur le terrain.

Grâce à Mobi +, le bureau virtuel nomade, l’ensemble des agents de terrain sont en lien avec les ordonnanceurs. Ces derniers sont  en contact quotidien avec 30 agents en moyenne et assurent pour eux :

  • la planification de leur interventions (maintenance, renouvellement, fuites…)
  • l’adaptation de leur charge de travail, optimisent leur taches et minimisent leurs déplacements
  • les arbitrages en fonctions des diagnostics et des urgences
  • le suivi de la réalisation des interventions pour une parfait traçabilité
  • le contrôle de la qualité des données d’exploitation collectées pour l’analyse et le reporting client


Innovation numérique et connaissance du terrain

 
Ordonnanceur_CPO_metierDans le cadre de son programme de transformation numérique, Saur a déployé des outils innovants qui permettent de réaliser des analyses plus complètes et plus fiables, de gagner en efficacité sur le terrain, de mieux collecter la donnée, et de communiquer avec la collectivité en toute transparence. L’ordonnanceur s’appuie par exemple sur Geremi pour consulter et analyser les alarmes et les données de télésurveillance. Il utilise également un outil unique de planification des interventions (PDI) et peut bénéficier d’une visualisation cartographique de tous les équipements et de tous les évènements via un SIG partagé : Webcarto.

L’ordonnancement nécessite également une parfaite connaissance du terrain et des collectivités clientes ainsi qu’une vision globale de l’activité, d’où la nécessité d’avoir, à la base, une première expérience en exploitation. Hommes et femmes de terrain, les ordonnanceurs ont donc dû apprendre un nouveau métier. Le groupe Saur a assuré cette transition via des formations sur-mesure. Afin d’assurer une bonne cohésion d’équipe et d’optimiser les échanges, les ordonnanceurs continuent de passer plusieurs jours par mois sur le terrain, avec les agents qu’ils coordonnent.

Un travail collectif

Autre appui indispensable à l’ordonnanceur, celui des experts. Ils sont chimistes, hydrauliciens ou encore cartographes et sont capables, en back office, d’appliquer leurs connaissances techniques ou mathématiques pour interpréter les mégadonnées remontées par les agents et par l’ensemble des capteurs installés sur le réseaux. En complément du travail de l’ordonnanceur, l’analyse de ces experts va permettre d’identifier les tendances, de faciliter la compréhension de tous les acteurs d’un territoire et donc de mieux anticiper et hiérarchiser les interventions et investissements.

 

Les chiffres clés
Les ordonnanceurs sont placés au cœur du service de l’eau des 6 700 collectivités qui ont accordé leur confiance à Saur. Ils gèrent plus de 4 millions d’interventions annuelles. Ils veillent sur le bon fonctionnement de plus de 200 000 km de réseaux d’eau potable et d’assainissement, 3 800 installations de traitement, 21 500 ouvrages à gérer et surtout, la satisfaction finale des élus et des consommateurs finaux.

 

Partagez cet article : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *