EntreVues
Le blog du groupe Saur
EntreVues
Le blog du groupe Saur
Retour
Publié le 27 Mai, 2016

Collecte des biodéchets : des performances prometteuses

Le sujet des biodéchets devient progressivement incontournable pour les élus locaux. Changement de comportements, conformité réglementaire, économies budgétaires, valorisation : découvrez le potentiel de la collecte séparée des biodéchets avec la présentation de l’offre biocollect’ proposée par Coved (groupe Saur).

 

Un contexte réglementaire favorable à la collecte séparée des biodéchets et incitatif pour les collectivités

 

En adoptant la récente loi relative à la transition énergétique (LTE)  , l’Etat a accéléré la prise en compte de la question de la collecte séparée des biodéchets par les collectivités. Celle-ci prévoit en effet  que d’ici 2025, « chaque citoyen puisse avoir à sa disposition une solution dédiée lui permettant de ne pas jeter ses biodéchets dans les ordures ménagères résiduelles (OMR) afin que ceux-ci ne soient plus éliminés mais valorisés».

 

Les collectivités devant également anticiper la baisse des quantités de déchets non dangereux admis en installation de stockage (30 % par rapport à 2010 d’ici 2020 et 50 % d’ici 2025), le compostage des biodéchets peut constituer une alternative innovante. En France, on estime que les biodéchets représentent 36% des OMR produites. Les collectivités qui ont mis en place une collecte séparée des biodéchets sur leur territoire, en captent, en moyenne, 40 kg par an et par habitant*1 soit autant de déchets en moins à stocker ou incinérer.

 

Collecte séparée des biodéchets

Biodéchets captables

 

De quoi inciter les élus locaux à rejoindre la dynamique européenne impulsée par l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne ou l’Autriche où le pourcentage de la population desservie par la collecte séparée des biodéchets oscille entre 60 et 80% (contre moins de 10% en France)*2 ?

 

La collecte des biodéchets : un moyen de diminuer durablement la quantité d’OMR

 

collecte séparée des biodéchets

Taux de valorisation globale

Au-delà d’assurer leur conformité réglementaire, les élus ont un véritable intérêt financier à mettre en place ce type de collecte séparée. Il s’agit en effet d’un moyen de diminuer la quantité d’OMR produites et de réduire ainsi les fréquences de collecte. Les solutions de traitement des biodéchets sont également moins onéreuses que l’enfouissement ou l’incinération et sont la garantie de budgets maîtrisés.

 

Coved accompagne déjà plusieurs collectivités pour la collecte séparée de leurs biodéchets :
• Le Smictom des Pays de Vilaine (35), par exemple, collecte aujourd’hui 30 kg de biodéchets par an et par habitant.
• Le syndicat mixte de Thann-Cernay (68) a également amélioré son taux de valorisation en collectant 66 kg de biodéchets par an et par habitant.

 

 

collecte séparée des biodéchetsL’offre bio collect’ développée par Coved répond à une logique d’économie circulaire en favorisant une filière vertueuse pour l’environnement et profitable pour les acteurs locaux et le monde agricole. En plus d’offrir un nouveau service à la population, la collectivité développe et renforce ainsi l’attractivité de son territoire.

 

 

Découvrez bio collect’, l’offre de collecte séparée des biodéchets proposée par Coved.

 

*1*2 Source Compost Plus

Partagez cet article : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *